intention

Nous envisageons de développer un lieu de rencontres, de pratiques, d'études et de recherches concernant quatre champs essentiels pour la connaissance de l'humain :

La psychothérapie, la philosophie, la spiritualité et l' art, avec diverses approches principalement orientées vers l'expérience et la mise en pratique, visant une compréhension intégrative et une mise en perspective transdisciplinaire.

Les diverses propositions peuvent se développer selon la métaphore du « chemin » qui nous renvoie toujours à un paradoxe, il peut être conçu d'une part comme méthode (meta-odos, signifiant en grec au-dessus du chemin), laquelle sous-tend références, repères, dispositifs et instruments d'orientation, et d'autre part, comme chemin vécu, comme expérience, découverte et révélation pas à pas du toujours nouveau, tel que l'exprime poétiquement Machado " Caminante no hay camino, se hace camino al andar "  

Voyageur,
Il n'y a pas de chemin,
Le chemin se fait en marchant
Et quand tu regardes en arrière
Tu vois le sentier que jamais
Tu ne dois à nouveau fouler.

Les chemins psychothérapeutiques, conçus comme « soin de l'Être » au sens large. Les « maladies de l'âme »  - la souffrance psychique, la névrose -, étant un appel pour approfondir ou commencer un processus en abordant ses conflits intérieurs, et favoriser ainsi l'évolution de conscience individuelle, reliée à une réalité collective dans ses questionnements et ses responsabilités. Le « mal être » n'étant pas considéré comme une maladie à guérir, mais comme « porteur de sens », en « gestation de sens », pouvant faire accoucher du désir de vivre en lien avec les autres, en interdépendance de réalisations, de conscience, et d' amour

Les visages de ces chemins sont par essence différents et en dialogue,
déjà par le couple des hôtes-animateurs [en savoir plus], et par les thérapeutes, formateurs, artistes, déjà engagés ou susceptibles de l'être, connus et inconnus, pour animer dans ce lieu séminaires et stages, selon un tronc commun de visions de l'homme et du monde ramifiées en personnalités et pratiques diversifiées :

La psychanalyse, [en savoir plus] avec une approche ne divisant pas en catégorisations stérilisantes l'être humain dans son intégrité et son mystère, mais incluant dans une posture de non-savoir fécondant les concepts et apports basiques de Freud, de Jung, et de Lacan.
L'Analyse Psycho - Organique [en savoir plus]
Thérapies Humanistes et émotionnelles
Thérapies à médiation corporelle
Thérapies créatives et Art-Thérapie, par des thérapeutes conjuguant une formation de base de la psychothérapie ou de la psychanalyse et une pratique artistique spécifique, professionnelle ou approfondie.

Les chemins de la philosophie, envisagée comme manière de vivre, désir de sagesse, une philosophie en exercice assez éloignée de la conception érudite et universitaire classique, donc à la fois plus restreinte quant au savoir et plus ambitieuse quant à son projet concret, exigeant vis-à-vis de soi-même l'ascèse de ce que l'on peut considérer comme l'art majeur : « vivre sa pensée et penser sa vie  ».

« Quand vas-tu enfin, commencer à vivre vertueusement disait Platon à un vieillard
qui lui racontait qu'il écoutait des leçons sur la vertu.
Il ne s'agit pas de spéculer toujours, mais il faut aussi une bonne fois penser à l'exercice effectif.
Mais aujourd'hui on prend pour un rêveur celui qui vit d'une manière conforme à ce qu'il enseigne


Nous pouvons considérer comme toujours actuelle l'exhortation du philosophe antique et probablement est-elle encore plus cruciale pour l'homme contemporain confronté à des défis inouïs. En particulier il nous paraît aujourd'hui essentiel de développer une capacité de penser et d'agir selon un nouveau paradigme, élargissant le modèle de la rationalité analytique par une vision complexe et holistique complémentaire, renouvelant ainsi notre regard vis-à-vis de l'écologie et du développement au sens le plus large du terme, et d'autre part, d'approfondir notre conscience éthique, et cela non seulement pour quelques initiés mais pour « tout un chacun ». Nos propositions s'inscrivent dans cette perspective.

Les chemins de la spiritualité, envisagés comme des pratiques d'ouverture de l'esprit et de développement de la conscience, donc envisagées comme fondamentalement non dogmatiques et non prosélytes, respectueuses d'autres approches (occidentales ou orientales). Par principe éthique essentiel, si des activités de ce champ sont accueillies sur notre lieu, elles doivent donc pouvoir s'adresser à tous : croyants, athées ou agnostiques.

Les chemins de l'art, le quatrième champ concerne les pratiques artistiques, principalement la peinture, mais aussi la musique, l'expression vocale, la danse, le théâtre, la poésie, etc. Ces activités favorisant la créativité, un certain épanouissement existentiel, mais aussi la capacité contemplative et le dévoilement de l'être.

Notre Ethique
Les précédents éléments qui esquissent notre vocation s'appliquent d'abord à nos propres activités, s'exerçant à mettre notre philosophie en acte.
Au niveau de l'accueil : nourriture, souci du beau, sobriété, relation à la nature, économie raisonnée des ressources, respect de l'intimité de chacun, attention à autrui, non consommation de drogues, etc.
Au niveau des activités : respect et écoute de la singularité de chacun, règles éthiques fondamentales pour l'accompagnement thérapeutique incluant les codes déontologiques.
Vigilance quant à la rigueur épistémologique et éthique des contenus, mais aussi quant à la « non-marchandisation » de ce type d'activités qui n'ont pas pour objectif prioritaire le profit financier, mais le développement de la connaissance de soi, de notre humanité et d'une éthique de responsabilité .

>>[retour index]